La nouvelle carte du restaurant Marquet

Carpaccio de veau

Quand dit-on d’un restaurant qu’il est bon ? Quand on y mange bien…

Afin de rester toujours dans cette catégorie, un nouveau cuisinier vient d’intégrer l’équipe Marquet. En quelques jours seulement, Sergi a préparé une carte avec Emilio, le chef pâtissier. Elle a été repensée, simplifiée et modernisée. En un mot : meilleure !!

Voici un bref tour d’horizon.

Les apéritifs conservent leur charme intemporel : jambon, croquettes de jambon et charcuterie Joselito, charcuterie italienne, foie gras maison (oui, il est préparé ici, chez Marquet), caviar, saumon fumé Carpier (en photo), anchois, beignets de morue, fromages,…

Les salades sont revisitées, seuls leurs noms demeurent. Pour les amateurs de fromage : tomate/mozzarella ou fromage de chèvre. Et pour les inconditionnels de la mer : à la ventrèche de thon, au saumon fumé (nouveauté) ou au crabe de Kamchatka.

Une nouvelle catégorie : spécialités et soupes froides, telles qu’un carpaccio de crevettes ou de veau (en photo), un steak tartare préparé devant vous et trois soupes dont un rafraîchissant gazpacho de légumes et fraises (en photo).

Pour les pâtes, le choix de Sergi s’est porté sur des linguine avec trois accompagnements, dont la version orignale de la sauce carbonara, à savoir sans crême (en photo). Bien meilleure, finalement.

Suivent les plats chauds. On y trouve du simple avec le panaché de légumes de saison et du sophistiqué avec avec le tournedos de boeuf enroulé de panceta Joselito au foie gras !! Entre ces deux-là, prêtez une attention particulière aux ous estrellats (en photo), ces oeufs frits accompagnés de pommes de terre elles aussi frites. On n’oublie pas deux classiques : le magret de canard à l’Armagnac et l’entrecôte de 500 grammes en provenance d’Irlande.

Du poisson ? Oui, bien-sûr. Outre le poisson du jour à découvrir sur place, régalez-vous du filet de morue d’Islande ou offrez-vous LE homard grillé.

Nous arrivons aux desserts, domaine du maître Emilio. Focalisons-nous sur deux merveilles. La première : le cheesecake dont vous direz certainement que c’est le meilleur que vous ayez jamais goûté. La deuxième merveille est surprenante : le burger sucré ! Un dessert au chocolat Dulcey avec de la menthe caramélisée, des fruits et un peu de chocolat encore (en photo)…

Les autres desserts offrent le même degré de plaisir.

Voyez le menu complet ici. Venez déjeuner ou diner chez Marquet. Vous sentirez tout le dynamisme de Sergi et d’Emilio à travers les assiettes que nous vous servons.

Qu’on se le dise, il y a vraiment du nouveau chez Marquet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *